Quand Yamaha craque…

Selon Yamaha, avec ses 3 roues, la NIKEN procure une plus grande sensation de stabilité sur l'angle... Pourquoi ne pas faire une bagnole, tout simplement ?

Voici ce qui arrive lorsqu'on abuse d'une cocaïne de mauvaise qualité. On fait n'importe quoi. C'est précisément ce qui a dû se passer dans les bureaux de Yamaha. Sans trop en dire, le constructeur japonais vient de dévoiler une vidéo de sa nouvelle machine, la Yamaha Niken. Dans cette vidéo de présentation (en bas de page), on peut voir un genre de samouraï moderne, qui se fabrique une paire de skis avec lesquels il va skier sur l’asphalte, pour ensuite terminer à cheval sur cet engin à trois roues. Il faut se dire que cette vidéo est censé nous vendre le produit, nous donner envie. La blague...

Yamaha annonce que cette machine multi-essieux directeurs (c'est comme ça qu'ils disent apparemment) permet de réduire les variations de conduite afin de donner une plus grande sensation de stabilité sur l'angle. En gros, ce qui fait l'intérêt (entre autres) d'une moto, la gestion de la machine et de son comportement n'existent plus. L'année prochaine, Yamaha nous annoncera la sortie d'une nouvelle moto à quatre roues, équipée d'un guidon en forme de volant et d'une selle adoptant une position de type "siège baquet", afin d'optimiser la stabilité et d'augmenter le grip en passage de courbe. Bref, une bagnole, quoi...

En attendant d'en savoir plus sur la Niken (Yamaha doit annoncer des informations plus détaillés lors du salon de l'EICMA), voici ce que l'on sait :

  • Longueur x largeur x hauteur = 2 150 mm x 885 mm x 1 250 mm
  • Type de moteur = trois cylindres en ligne, 4 temps à refroidissement liquide, 4 soupapes, double arbre à cames en tête
  • Circuit d'alimentation = injection

Partager cet article :
Tagged with