WorldSBK – Stefan Bradl : « Après tout, c’est de la moto »

Trois jours après sa dernière course en MotoGP sur Aprilia, Stefan Bradl intègre le WorldSBK avec le team officiel Honda.

La découverte du team Honda

"La semaine dernière, je faisais ma dernière course de MotoGP et trois jours après, je suis déjà sur un nouveau challenge. Je suis très heureux d'intégrer Honda qui à une très bonne expérience, notamment en MotoGP. Honda nous offre un très bon support et je suis très content de ça. J'attends avec impatience la première course, mais surtout la nouvelle Fireblade. Ensuite on verra notre niveau de compétitivité. Vous savez les choses arrivent étape par étape."

Ses relations avec Nicky Hayden

"Avec Nicky nous avons de bonnes relations. Depuis longtemps nous avons fait des courses ensemble avec de belles bagarres en piste. J'espère que ça sera de même ici."

Une moto totalement différente

"L'objectif est d'être compétitif et de me battre aux avant-postes. Le feeling est différent, bien sûr. Sur tous les points. Le châssis, la moto, les pneus, le moteur. Ce sont de grosses différences [comparativement au MotoGP]. Je savais que tout serait différent, mais je me suis senti à l'aise dès les premiers tours. Je dois adapter mon style de pilotage et aussi l'améliorer en apprenant des choses étape par étape. Mais globalement, le premier jour [de test] a été très bon. Certes tout est différent, mais après tout, c'est de la moto et au final la seule chose que nous voulons c'est faire des tours le plus vite possible."

"Tout est un peu plus standard sur la moto, notamment pour les clients. Je le ressens bien, car j'ai piloté des prototypes durant les cinq dernières années. Donc évidemment, la boite de vitesses et le moteur sont différents, mais ce sont des motos que l'on peut acheter dans le commerce et qui restent très compétitives. Avec l'électronique tout a été amélioré. C'est une bonne chose pour tout le monde."

S'adapter au rythme des week-ends

"Les courses seront un peu différentes et je dois m'adapter au nouveau rythme de courses qui ont lieu tout au long des week-ends. Ça sera nouveau pour moi d'avoir deux courses par week-end. La cadence sera un peu plus serrée et peut-être un peu plus stressante. Ça va me prendre un week-end ou deux pour m'adapter, mais ça ne sera pas un gros problème. Il faudra gérer ça avec le team, car chaque session sera importante, il ne faudra pas faire d'erreur, mais je pense qu'on s'adaptera assez bien."

Son objectif

"J'espère être compétitif dès le premier jour et je souhaite me battre pour le podium. C'est l'objectif."

Partager cet article :