Le port des gants devient obligatoire à moto

Le port des gants devient obligatoire à moto

68 € d'amende et un point sur votre permis. Voilà ce qu'il vous en coûtera si vous ne portez pas de gants à moto.

Le communiqué de presse nous est arrivé officiellement jeudi... l'email s'était glissé entre le communiqué de Yamaha Racing et celui du WSBK. Dégoûté. A la Sécurité Routière, on sent qu'ils ont essayé de faire un truc "bien", on sent qu'il y a un effort, mais pour le coup, ils se sont déchirés bêtement. Voici ce que disait le communiqué de presse :

 

À partir du 20 novembre 2016, le port de gants de motocyclisme certifiés CE devient obligatoire aux conducteurs et aux passagers qui circulent à motocyclette sous peine de verbalisation. Cette mesure concerne également les tricycles et quadricycles à moteur, ainsi que les cyclomoteurs.

Le décret 2016-1232 paru aujourd’hui au Journal officiel met en œuvre la décision prise le 2 octobre 2015 par le Comité interministériel de la sécurité routière (CISR), présidé par le Premier ministre, de rendre obligatoire le port de gants certifiés CE pour les usagers de deux-roues motorisés (mesure n°15).

Blablabla, des chiffres, des stats, on s'en tamponne. La suite.

Les motards, scootéristes, cyclomotoristes, quadistes et tricycliste, ont jusqu’au 20 novembre pour s’équiper, s’ils ne le sont pas déjà.

Encore des chiffres, blablabliblablou. Ensuite. Ah ! Un truc drôle, enfin.

Il s’agit, en cas de chute, de limiter la gravité des blessures aux mains et aux avant-bras, trop souvent liées à l’insuffisance, voire l’absence de protection corporelle.

Sans déconner... Vous êtes sérieux les gars ? On pensait que les gants servaient à éviter de se faire des ampoules aux mains à force de tenir le guidon. Un peu comme le principe d'une paire de chaussettes, quoi ;)

Des chiffres, des statistiques alarmantes, "TNS Sofres" (c'est du sérieux), ça brasse de l'air... Mais le plus croustillant arrive.

68 euros d’amende et un point de retrait
À partir du 20 novembre 2016, les forces de l’ordre veilleront à faire respecter cette obligation par des contrôles. Le non-port de gants certifiés sera sanctionné d’une amende de troisième classe (68 euros minorés à 45 euros en cas de paiement dans les 15 jours, ce qui est le prix d’une paire de gants certifiés) pour le conducteur et le passager, auquel s'ajoute pour le pilote un retrait d'un point sur le permis de conduire.

Bon. Une fois de plus, cette mesure est grotesque.

Déjà car - encore une fois - on nous "éduque" par la punition...

Ensuite parce que rouler à moto sans gant n'est pas une pratique répandue. Ça arrive, certes. Mais ce n'est pas "commun" dirons-nous. Donc on ne peut même pas les attaquer sur le plan "financier" car c'est peu probable qu'ils renflouent les caisses de l'état avec cette mesure.

Enfin, verbaliser pour le non-port des gants, ça serait un peu comme verbaliser pour avoir roulé à moto en t-shirt. C'est tout aussi dangereux, mais ça, ils s'en cognent. Du coup ça n'a aucun sens...

Et si on roule à vélo sans casque, on prend une prune ? Non. Pourtant un crash à vélo peut faire tout aussi mal...

Mon petit jean délavé Diesel à moto, c'est bon ? Pas d'amende pour ça ? Et si je roule à moto avec des Airmax, ça passe ? Oui ça passe.

Bref. Là où nous voulons en venir, c'est qu'ils touchent doucement à la liberté individuelle... Un peu comme tous ces "super motards" du web qui se prennent pour des justiciers et qui passent leur temps à critiquer ceux qui roulent à moto en tongs et en t-shirt. Hé les gars... c'est leur problème, pas le vôtre. Laissez nous faire ce que l'on veut avec notre santé.

En gros, si je décide de prendre tel ou tel risque, c'est censé me concerner tant que je ne mets pas la vie de quelqu'un en danger, non ? Après, que le port du casque soit obligatoire, c'est une autre histoire. Dans ce cas, il s'agit de minimiser au maximum le risque de fracasser nôtre crâne comme une vulgaire pastèque. Notre crâne qui s'avère être un organe vital. J'insiste sur le mot "vital". Un peu comme le port obligatoire de la ceinture en bagnole. En cas d'accident, sans ceinture, il y a de fortes chances de passer au travers du pare-brise, tête la première. Mais en bagnole, pourquoi pas porter un casque et une combinaison ignifugée ? Ça ne semble pas déconnant. Les pilotes de course le font bien. Doit y avoir une raison. On éviterait les traumas crâniens et les brûlures.

Donc en moto, casque obligatoire et le non-port des gants est soumis à une amende. Un autre exemple : en bagnole, port de la ceinture obligatoire... mais en bagnole... si vous n'avez pas d'airbag... on vous met une amende ? Non.

2016-10-01_183209

 

Plus d'Actu sur TontonBecane.com

 

Partager cet article :