Essai – Yamaha 600 FAZER FZS 2003

Essai – Yamaha 600 FAZER FZS 2003

A l'ancienne ! La Yamaha 600 Fazer de 2003, une moto ultra polyvalente, très joueuse, avec un petit moteur explosif et abordable en terme de prix.

Le millésime 2003 de la Yam' 600 Fazer trouve sa place sur toutes les routes. Encore aujourd'hui, elle répond à beaucoup d'attentes et reste une moto très abordable en terme de prix sur le marché de l'occasion. Extrêmement polyvalent, le petit roadster est capable de répondre à une grande diversité d'utilisation, allant de la conduite sportive à la conduite balade, en passant par le voyage. Comme on dit souvent : spécialiste de tout, spécialiste de rien. Mais attention, la 600 Fazer ne colle pas tout à fait à cet adage et a su tirer son épingle du jeu sur certains points. Explications.

Son moteur

Selon nous, c'est la principale caractéristique de cette moto. Le petit 600 cc de la Fazer 2003 est ex-plo-sif ! Les 95 ch du quatre cylindres donnent un mignon petit coup de pied au cul. Et ce n'est pas pour déplaire aux amateurs de conduite musclée.

La position de conduite et la tête de fourche

On est clairement sur un roadster. Ce qui signifie que la position de conduite reste très agréable. Mais le gros avantage de la FZS reste sa tête de fourche. Effectivement, elle vient casser le vent et permet de soulager le buste du pilote, ce qui laisse envisager la possibilité de parcourir de longs trajets. Alors la Yamaha 600 Fazer se transforme en petite routière.

Et pour être honnête, on trouve que c'est un des rares beaux roadsters équipés d'une tête de fourche. Notre avis tient du fait que nous pensons que Yamaha a fait le design de cette moto "from scratch" comme on dit. C'est-à-dire qu'ils ont pensé la Fazer en tant que Fazer. La tête de fourche s'intègre donc parfaitement à la moto. Contrairement à d'autres motos par exemple, comme la Hornet S... Avec la Honda 600 Hornet S, nous avons un bel exemple d'une moto qui d'abord été pensée sans tête de fourche (et qui est - d'ailleurs - très belle ainsi), et à qui ils ont ensuite rajouté une tête de fourche qui vient totalement briser la ligne de la moto. Bref, ce n'est pas le cas de la Yamaha 600 Fazer.

yamaha-600-fazer-fzs-2003

yamaha-600-fazer-fzs-2003-2

La polyvalence

Nous disions plus haut "spécialiste de tout, spécialiste de rien". Mais justement, la Yamaha 600 Fazer est une spécialiste de la polyvalence.

En ville, on retrouve une moto maniable, facile à conduire, avec un moteur de 600 cc que l'on peut facilement canaliser malgré ses 95 ch. En utilisation sportive, le moteur va s'avérer pêchu et très joueur. Enfin, pour les voyages, la position de conduite et la tête de fourche procureront assez de confort et de protection pour s'enfiler des centaines de kilomètres sans trop broncher. Ajoutez à cela une grande autonomie (nous avons poussé jusqu'à 414 km sur un seul plein d'essence en conduite normale), vous avez une moto tailler pour la route.

La partie cycle

Bon. Le cadre acier ne fait pas de cette moto une délicate danseuse étoile qui virevolte comme une plume. Mais il a l'avantage de rendre la moto assez rigide. Pour nous, cela reste un bon point, car le cadre de la Yamaha 600 Fazer rend la conduite plus précise.

Les freins, quant à eux, sont au rendez-vous. On reste sur un freinage assez facile à doser et qui ne manque pas de mordant. Attention quand même au frein arrière, qui reste plus compliqué à doser avec son gros levier un peu "brouillon".

ATTENTION au pignon de sortie de boîte. En effet, lors d'une conduite sportive, les grosses accélérations procurées par le moteur vont avoir tendance à "taper fort" sur le pignon qui va devoir encaisser de nombreux chocs. Il va donc avoir tendance à bouger et à "foirer" l'axe de sortie de boîte. Élément à vérifier régulièrement. Car si le PSB se libère de l'axe en roulant, vous risquez l'accident et votre axe de sortie de boîte sera totalement mort. On ne vous parle pas du prix de remplacement...

Conclusion

La Yamaha 600 Fazer FZS de 2003 et une moto remarquable en terme de polyvalence (conduite sportive, urbaine, longs trajets) qui tire entre autres son épingle du jeu grâce à son moteur explosif de 95 ch, sa petite gueule d'amour et son côté joueur. On adore. On valide.

1459442000_thumb_up- Son moteur de 95 ch
- Sa polyvalence
- Sa tête de fourche pour les longs trajets
- Son côté joueur
- L'autonomie
- Sa bouille qui se démarque des autres roadsters version "S"
1459441959_thumb_down- Le défaut de pignon de sortie de boîte
- Son poids
- La Bulle d'origine un peu "just" (à remplacer par une bulle double courbure)
Fiche technique Yamaha 600 Fazer 2003
Moteur4 Cylindres en ligne, 4 temps
Refroidissementliquide
Alimentation4 carburateurs
Cylindrée599 cc
Couple6,2 mkg
Frein avant2 disque Ø 298 mm, étriers 2 pistons
Frein arrière1 disque Ø 245 mm, étrier 2 pistons
Cadredouble berceau tubulaire en acier
SuspensionFourche téléhydraulique Ø 41 mm, déb : 120 mm
AmortisseurMonoamortisseur, déb : 120 mm
Transmissionchaîne
Boite6 vitesses
Réservoir22 litres
Poids à sec189 kg
Poids en ordre de marche214 kg
Hauteur de selle79 cm
Longueur208 cm
Largeur71 cm

Plus d'Essais sur TontonBecane.com

Vous roulez en Yamaha 600 Fazer FZS de 2003 ? Donnez-lui une note.

Partager cet article :
Tagged with